Catégorie : Evenements

Je me suis rendu chez Radio-Canada ce matin pour le lancement de la programmation de RCI, ou si vous préférez, Radio-Canada International. Ce qui est paradoxal, c’est que la plupart de ce qui est produit par ce service du télé-diffuseur public est mis en ligne à divers moments et on parle encore ici en termes de «saison» et de «programmation»… preuve que les bonzes de la grosse machine comprennent encore mal les mécanismes de ce médium qui ne répond pas aux règles traditionnelles d’espace-temps? Heureusement que les petits génies de ce service sont beaucoup plus allumés que leurs supérieurs.

Car les projets sont intéressants, les émissions de grande qualité et le rayonnement, surprenant. De quoi parle-t-on ici? D’abord de Métissé Serré, ce concours de courts métrages et de baladodiffusion sur l’immigration dont je vous parlais au début de l’été et dont le porte-parole est Boucar Diouf. Des rondes d’élimination, à l’image des séries de la Coupe Stanley se déroule en ligne en ce moment. Vous pouvez noter votre appréciation des oeuvres à l’aide d’étoiles tel qu’on le fait avec les vidéos sur YouTube. Cette compétition devrait culminer par une remise de prix vers la fin de l’année. Vous pouvez aussi consulter le volet anglophone de l’événement appelé Digital Diversity.

Certains de ces court métrages ont été présentés au Festival des Films du Monde de Montréal et ont reçu un accueil allant au delà des espérances. Plusieurs festivals d’envergure se sont montrés intéressés à les présenter. Suite à ce succès, les organisateurs de ce concours ont décidé de créer un émule pour les adolescents appelé Génération DX2.

Pour terminer, on nous a présenté un épisode de J’adopte un pays, sorte de télé-réalité où l’on suit le quotidien et la réalité de deux immigrants brésiliens à Montréal. D’abord formatté pour le web, certains réalisateurs de Radio-Canada ont tellement aimé que l’émission sera présentée sur la première chaîne.

Bref, de biens beaux projets, et de grande qualité S.V.P. Là où le bas blesse, c’est que toutes ces initiatives ne sont pas nécéssairement disponibles à télécharger en baladodiffusion. En fait, seule la webréalité «J’adopte un pays» est disponible ici. Pour Métissé Serré, on nous dit que les documents des finalistes de la dernière ronde seront possiblement disponible en balado.

Baladodiffu-quoi?
En discutant avec les responsables, j’ai appris que chaque service, voire chaque équipe des émissions télé et radio, est responsable de la publication ou non sous plateforme baladodiffusée. Autre lacune, il n’y a pas de centralisation du bouquet de programmation publiée sous forme de podcast. Vous voulez savoir si votre émission préférée est disponible en balado? Trouvez-la! Radio-Canada devrait lorgner du côté de sa petite soeur, la CBC, et mettre de l’avant le podcasting. La CBC jouit du statut hautement enviable de «Producteur de contenu» chez iTunes tandis que Radio-Canada semble muet, mis à part le très excellent Bande À Part.

Faites le test suivant : à droite, dans «raccourcis», cliquez sur «recherche avancée» et tapez «Québec» dans la description. Le premier résultat affiché est «Québec this week» de la CBC (le deuxième étant, bien sûr, Le Québec en Baladodiffusion!) tandis que les émissions de Radio-Canada sont entièrement absentes de la liste. Autre déception pour l’auditeur francophone; tapez Radio-Canada sous «auteur» et vous aurez 16 résultats, puis tapez-y CBC et vous aurez… 67 résultats! Pendant que la CBC continue son ascension fulgurante dans iTunes et possède un rayonnement enviable, Radio-Canada fait figure d’escargot. Ledit escargot semble parfois consommer des valiums, faut-il préciser.

Et je ne vous parle de l’utilisation pendant plusieurs années du format non-baladodiffusable «Windows Media» comme standard de publication média sur leur portail (énormité qui a été corrigée cette année). Mais là, je dois dire que je m’écarte un peu du sujet.

Vous pouvez aussi consulter l’entrevue que j’ai réalisée avec Boucar Diouf en juin dernier.

Jamais deux sans trois, alors voici les détails de ce «podcaster meet-up».

Quand : Le jeudi 27 septembre 2007
Où : Le Sergent-Recruteur, 4801 boulevard St-Laurent.
Heure :
À partir de 19h30 jusqu’à…

Podcasters, podcasters en devenir et auditeurs sont les bienvenus. Apportez votre ordinateur portable, vos micros , votre caméra et votre bonne humeur. Wi-Fi disponible sur place.

Inscrivez-vous à podmtl 3.0 sur upcoming

ou

Confirmez votre présence par courriel à :
Sylvain Grand’Maison (quebecbalado at gmail.com)
Bob Goyetche (bobgoyetche at gmail.com)
Laurent Lasalle (laurent at headphonesrequired.com)

Pour participer au tirage Osheaga:
Allez sur osheaga.com et trouvez le nom des 2 artistes québécois et l’artiste québécois d’adoption (indice : il est né en californie) qui se produiront sur la scène principale le samedi 8 septembre. (Scène Telus de la Rivière et scène de la Montagne Molson Dry). Aussi, écoutez l’épisode no.22 et découvrez l’endroit où j’irai en vacances.

Envoyez vos 4 réponses par courriel à concoursosheaga [at] gmail [point] com avec votre nom et votre adresse postale au plus tard le dimanche 2 septembre à 12h00. Le gagnant recevra une confirmation par courriel le dimanche soir et recevra les billets par la poste durant la semaine.

Invitez vos amis à participer en leur envoyant un courriel.

Creemore Springs, Scarborough Dude, Podcasters Across Borders, Canadian Podcast Buffet, Osheaga, Groupe Gillett Entertainment, Cinéfolle, FaceBook, Twitter, Pownce, Tristan Rogers, Feisar, Sean Lennon, Le Pied de Cochon, Le Sergent-Recruteur, Archambault. Bienvenue aux dames!

Inscrivez-vous à la Carte Frappr des auditeurs.
Messagerie Gmail, Messagerie audio sur Odeo, Téléphonez au 1 206 350-7330

Après deux mois de répit, voici un premier billet pour la saison de balado qui commence. Sans en faire l’annonce tel que les médias traditionnels, plusieurs podcasters mettent leur émission en veilleuse pour la période estivale.

Même si de mon côté ce n’était pas vraiment intentionnel, je peux vous dire que ça aère l’esprit malgré tout. Je dis malgré tout car j’ai énormément travaillé tout l’été, j’ai été actif sur Facebook et je préparais quelques émissions même si le site de quebecbalado tournait au neutre.

Ceci dit, j’ai une émission en production avec un retour sur Podcasters Across Borders qui a eu lieu il y a 2 mois, de la musique, des présentations de nouveaux podcasts et un concours! Hummmm.
Demeurez à l’écoute pour plus de détails.

Michel Coulombe

Michel Coulombe dans les bureaux de Radio-Canada

Un retour sur le premier PodMtl, annonce du PodMtl 2.0, les video podcasts DailyWom et YulBuzz, la baladodiffusion du site MacQuébec et une entrevue avec Michel Coulombe de Radio-Canada, instigateur du concours Métissé Serré et de son penchant anglophone : Digital Diversity.

Inscrivez-vous à la Carte Frappr des auditeurs.
Messagerie Gmail, Messagerie audio sur Odeo, Telephonez au 1 206 350-6906

Radio-Canada International a lancé cette semaine un concours de création de media électronique dont le thème est l’immigration nommé Métissé Serré. Le concours s’adresse aux «jeunes», résidents canadiens âgés de 18 à 35 ans. Ce qui est digne d’intérêt dans ce initiative? On peut soumettre son projet sous support de baladodiffusion.

Mis de l’avant par l’équipe de Michel Coulombe et parrainné du côté francophone par le très coloré (sans mauvais jeux de mots) Boucar Diouf, le concours remettra divers prix reliés à la création et la consommation de média, pour une valeur totale de 25 000$. Tous les genres sont admis; que ce soit le documentaire, la fiction ou même le film d’animation.

Ce concours est un des nouveaux projets de RCI Viva, le nouveau service de Radio-Canada International diffusant en 8 langues pour les nouveaux et futurs arrivants au pays. Les inscritions sont ouvertes jusqu’au 29 juin 2007 et le concours comporte également un volet anglophone intitulé Digital Diversity.
Vous pouvez aussi vous abonner à l’émission TAM-TAM, la balado française de RCI.

Laurent Lasalle, Bob Goyetche et Sylvain Grand'Maison au PodMtl

Hier soir avait lieu le premier PodMtl; rencontre informelle de podcasters québécois qui reviendra assurément dans un avenir rapproché. L’événement a connu un certain succès non seulement grâce à l’action conjointe de mes deux acolytes, Laurent Lasalle et Bob Goyetche, mais surtout par la qualité des baladodiffuseurs et des intervenants présents.

Sans faire un «Who’s who» des participants car j’aurais peur d’en oublier quelques uns, nous avons eu droit à la participation de Michel Dumais (Citoyen numérique), Pierre Journel (Le PCC), Betty et Krash Coarse (Oka Zoo), Yan Thériault (Yuzzy) en plus de Mark Blevis (Electric Sky) et Arthur Masters (Ottawa Local) qui sont venus spécialement d’Ottawa. Ne pouvant être sur place, Julien Smith (In Over your head) était parmi nous grâce à la magie de Skype (et du WiFi de la Quincaillerie).

Les micros, enregistreurs numériques, caméra et autres ordinateurs pulullaient autour de nos tables. Certaines capsules vidéo ont aussi été croquées sur le vif par la caméra de Christian Aubry et Laurent Maisonneuve de YulBuzz, de même que par François Lebel du DailyWom.

Demeurez branchés pour connaître la date du prochain PodMtl.

Pour plus de photos de l’événement, visitez Flickr (tag : podmtl).

Le saviez-vous? C’est ce soir, jeudi 26 avril à 19h30 qu’aura lieu à la Quincaillerie le PodMtl, grande rencontre de podcasters québécois. Baladodiffuseurs, auditeurs et toutes personnes intéressées par le medium sont les bienvenus.

Par ailleurs, il y a l’ami Bob Goyetche (entre-autre du Canadian podcast buffet, Bob & AJ show et co-organisateur de l’événement de ce soir) qui a accordé une entrevue à Shannon Proudfoot de Canwest news pour un article sur le podcasting. Larticle intitulé Podcasts changing the world of radio a été publié dans le Vancouver Sun de ce matin.

barcamp_mtl

C’est le deuxième BarCamp ce weekend à Montréal et j’invite toutes les personnes désirant échanger et apprendre dans un contexte ouvert à prendre part à l’événement. Toutes les personnes participant à BarCamp doivent obligatoirement soit donner une démonstration, conduire une session ou aider à l’une d’entre elles et l’horaire est dévoilé le jour de l’événement.

La politique de BarCamp s’inscrit dans la lignée des autres «Camps», c’est à dire que l’on doit assurer la gratuité, qu’il doit y avoir assez de place pour tous ceux désirant participer à l’événement et que chacun est libre d’entrer et de sortir du lieu et d’intervenir à tout moment. De plus l’événement Montréalais s’est doté d’une politique de bilinguisme.

Pour en connaitre davantage sur BarCamp, consultez cet article du magazine Wired.

Le samedi 28 avril 2007 dès 9h30
À la société des arts technologiques (SAT)
1195, boulevard Saint-Laurent

Rookies

Les finissants en design graphique de l’UQÀM nous présentent ce soir le fruit de leurs 3 années de labeur. Le lien avec le podcasting? Aucun, sinon que plusieurs podcasters et bloggers oeuvrent aussi dans le milieu du graphisme et que je suis moi-même un ancien de l’UQÀM.

Au menu? Des jeunes loups pleins d’idées dont le savoir-faire n’a pas encore été altéré par l’expérience du milieu du travail. De la création pure, de la bière Boréale gratuite et un important contingent d’acteurs du monde des communications venus recruter.

Dès 18h00 ce soir au Centre de Design de L’UQÀM.
1440 rue Sanguinet (Coin Ste-Catherine)
Entrée libre.

J’ai assisté en avant-première ce weekend au nouvel opus du Cirque du Soleil : KOOZA. À chaque fois que je vais à un spectacle du Cirque, je me dis que la réputation de l’entreprise montréalaise est un peu surfaite, que les journalistes ont un préjugé favorable et que les montréalais sont chauvins envers leur entreprise chérie…

et à chaque fois le Cirque me fais mentir. À chaque fois je ressort ébahi, à chaque fois je suis sidéré par la performance humaine, à chaque fois je vois des artistes repousser les limites de l’émotion et de l’imaginaire. Et a chaque fois je me dis : «Ils l’ont refait. Ils m’ont eu. Guy Laliberté, le grand manitou du Cirque sans animaux et sa troupe de saltimbanques sont encore parvenus à me surprendre et aller faire vibrer une corde d’émotion quelque part au fond de moi.»

Chaque spectacle du Cirque est différent et a sa personnalité propre. KOOZA en est un de lieux communs propres au Cirque du Soleil : Performances acrobatiques pures, clowneries où le public est mis à contribution, costumes inspirés de la tradition avec une touche moderne et fusion de genres pour une trame sonore de type «musique du monde». On peut faire des parallèles de différentes caractéristiques avec presque tous les spectacles de l’entreprise, mais celui-ci demeure unique par sa trame lyrique. C’est l’enfant qui découvre un monde imaginaire, un joyau qui le transporte vers des univers magiques. Séduisant.

Le spectacle en question n’est cependant pas parfait. Le personnage initiateur de la trame lyrique n’a aucune utilité sauf pour les transitions et les clowneries pourraient être plus drôles. Certaines transitions sont à travailler et certains numéros demandent d’être reserrés. Qui dit avant-première dit spectacle en rodage et la version définitive de KOOZA sera probablement quelque peu différente de son état actuel et probablement plus performante.

Mais rien que voir les funambules faire du saute-mouton (et bien plus) à quelque 30 pieds dans les airs vaut le prix d’entrée… et en prime, on a droit à cette invention toute Circassienne qu’est la «roue de la mort» que l’on avait pu voir en action lors des 25 ans du festival de jazz de Montréal. Ceci dit, c’est le spectacle du Cirque du Soleil le plus fini des 3 que j’ai pu voir dans leurs premières semaines d’existence. Fort à parier que ce sera, encore une fois, un joyeux succès pour ce Cirque «plus-que-milliardaire».

Le répertoire de podcasts québécois que je mets à jour périodiquement a enfin atteint le chiffre magique des 100 productions.

C’est le podcast musical appelé Sid loves Turbo que fabrique l’agence Sid Lee (anciennement Diesel Marketing) en collaboration avec Turbo Recordings qui a marqué cette centième entrée. D’ailleurs, je vous invite à découvrir ce podcast constitué… de découvertes musicales.

Mis à part les émissions de Radio-Canada et celles de quelques radios communautaires, le répertoire de baladodiffusion de quebecbalado.com est entièrement constitué de contenu indépendant! Cela signifie que de plus en plus de québécois se mettent au micro et produisent du contenu unique, ce qui est un signe de la santé et de la diversité des productions d’ici.

Le répertoire des baladodiffusions québécoises se trouve dans la barre de navigation à gauche du site sous la rubrique PODCASTS.

Voici enfin les détails sur ce «podcaster meet-up».

Quand : Le jeudi 26 avril 2007
Où : La Quincaillerie, 980 Rachel Est, coin Boyer. (Les habitués du YulBlog ne seront pas dépaysés)
Heure : À partir de 19h30 jusqu’à…
Pourquoi : Pour le plaisir, la bière et pour enfin voir ceux que l’on a l’habitude d’entendre.

Podcasters, podcasters en devenir et auditeurs sont les bienvenus. Apportez votre ordinateur portable, vos micros et votre bonne humeur. Wi-Fi sur place.
Confirmez votre présence par courriel à :

Sylvain Grand’Maison ( quebecbalado at gmail.com )
Laurent Lasalle ( laurent at headphonesrequired.com )
ou
Bob Goyetche ( bobgoyetche at gmail.com )

Lien upcoming.org

Le quotidien Le Soleil de Québec a fait paraître aujourd’hui 2 textes sur la baladodiffusion. Certains des podcasts les plus dynamiques de l’heure y sont mentionnés : in over your head, musironie, mets tes écouteurs et Le Québec en Baladodiffusion, bien sûr.

Dans le premier article publié, il est question du «Man of the hour podcast», balado animée par Sébastien Lefebvre et Patrick Langlois du groupe Simple Plan tandis que dans le second article on brosse un portrait partiel quoique assez juste de la baladodiffusion d’ici.

Ce textes font suite à une série d’entrevues qu’a tenues Kathleen Lavoie, journaliste de la section Arts et Spectacles du Soleil, avec différents intervenants de Radio-Canada et de la scène de la baladodiffusion indépendante dont Sylvain Grand’Maison du Québec en Baladodiffusion.

Pour plus de contenu Québécois, jetez un coup d’oeil à la barre à gauche sous le menu Podcasts.

Vous pouvez vous abonner au Québec en Baladodiffusion à l’aide d’iTunes.

C’est aujourd’hui la première journée des inscriptions pour Podcasters Across Borders 2007 qui sera affilié cette année à Podcamp. L’événement en est à sa deuxième année et, à voir la liste des conférences prévues, arrive à une certaine maturité.

L’événement se déroulera encore une fois au Holiday Inn Waterfront de Kingston, une ville ontarienne située exactement à mi-chemin entre Montréal et Toronto sur le bord du Lac Ontario.

Les frais d’inscription pour les journées de samedi et dimanche sont de 75$ pour ceux qui s’inscrivent avant le 30 avril et de 100$ pour les suivants. L’événement se déroulera sur 3 jours, le vendredi étant réservée au côté corporatif du podcasting. La liste et les tarifs des conférences corporatives n’ont toutefois pas encore été annoncées.

Seul hic : l’événement se déroule les vendredi, samedi et dimanche 22, 23 et 24 juin prochain, soit le weekend de la Saint-Jean-Baptiste.

Pour tous les détails sur l’événement et pour vous y inscrire, visitez le site de Podcasters Across Borders ou demeurez à l’écoute du Canadian Podcast Buffet.

Le Délit

Cette semaine dans le Délit, journal francophone de l’Université McGill, je partage une entrevue sur le podcasting avec Laurent Lasalle de l’excellente baladodiffusion musicale headphones required/mets tes écouteurs. D’ailleurs, la une du journal et la double-page centrale du journal est entièrement consacrée à la baladodiffusion.

Dans cet article, Mathieu Ménard brosse un portrait du phénomène au Québec avec un certain angle francophone sur le sujet. Vous pouvez télécharger ici la version PDF du journal. Bonne lecture!

Vous avez probablement déjà remarqué, j’aime et j’utilise les produits Apple. Non pas que je crois qu’ils sont parfaits; mais dans plusieurs domaines, ces produits sont souvent les meilleurs et à l’avant-garde. J’ai acheté mon premier Mac en 1993 et j’en suis maintenant à mon quatrième.

Ceci dit l’ami Steve, PDG d’Apple, a fait une sortie cette semaine contre les fichiers audio avec protection ou «digital rights management» (DRM) si vous préférez. Plusieurs observateurs prévoient la mort du système de DRM avant longtemps et l’article de Jobs ne fait qu’enfoncer le clou un peu plus profondément pour les quatre géants du disque que sont Universal, Sony, EMI et Warner.

Un des problèmes, c’est le manque de standard et le manque de compatibilité entre les formats de fichiers, les systèmes de DRM, les logiciels de lecture et les lecteurs MP3. L’autre problème c’est le contrôle sur un produit qui nous est vendu qu’essaient de garder les compagnies qui nous le vendent.

Lorsqu’on achète une pomme à l’épicerie, est-ce que le producteur essaie de contrôler ce qu’on fait du produit? Qu’on la coupe en rondelles, qu’on l’apporte au bureau pour sa collation ou qu’on la donne à un ami, ça nous regarde. Nous avons payé pour un bien et il nous appartient. On en a marre que les 4 grands (qui contrôlent 70% de ce qui est vendu comme musique sur la planète) nous dictent ce que l’on doit faire avec ce que l’on achète comme musique.

Personnellement, j’ai acheté un album sur iTunes il y a 2 ans à partir du bureau. Ensuite on a changé mon ordinateur et j’ai transféré les fichiers audio. Ensuite, ils on dû réinstaller le système à cause de bugs. Puis j’ai quitté ce bureau et je me suis retransféré les fichiers sur mon ordinateur à la maison. Et puis j’ai aussi réinstallé le système sur cet ordinateur. Puis j’ai finalement changé d’ordinateur… oh oh! Les droits sur les fichiers audio (qui sont définis par les 4 grands) peuvent être transférés sur un maximum de 5 ordinateurs. Comme je suis rendu à mon sixième transfert, je ne peux plus écouter cet album que j’ai acheté et qui est sensé m’appartenir…

Je n’ai aucune sympathie pour ces quatres compagnies qui se plaignent de pertes de revenus dûes au piratage. Avec des mesures restrictives comme celles-là sur des produits que l’on achète, il est normal de voir les gens bafouer les règles.

Achetez des CD au lieu de télécharger ou mieux encore, achetez-vous des vinyles et une table tournante : ça fait fichtrement beau dans un salon et ça démarre de belles conversations.

Pour lire l’article de Steve Jobs (en anglais)

Scroll to top